Film d’ouverture 2024 : “Canada Vertical”.

C’est avec un extraordinaire film d’aventure que l’Open Canoe Festival 2024 va commencer le jeudi 25 avril (21H30 sous le tipi).

En 2021, deux amis d’enfance originaires de Québec se sont lancés dans une aventure jamais tentée auparavant, qui se situe désormais parmi les plus longues expéditions en milieu sauvage jamais accomplies au Canada. Avançant en ski, en canoë et en vélo, Nicolas Roulx et Guillaume Moreau sont les premières personnes à avoir traversé le Canada dans l’axe Nord-Sud. Il leur a fallu 8 mois pour parcourir 7600 km à force humaine : une distance équivalente à 19 % de la circonférence de la Terre. En cours de route, ils ont vite compris pourquoi personne n’avait tenté cet exploit avant eux.

“Canada vertical” est le récit de cette expédition hors norme qui se regarde comme un haletant thriller où l’on découvre que les pires obstacles ne sont pas ceux que l’on croit. Ce film est l’occasion d’offrir une perspective humble et rafraîchissante sur les façons modernes d’envisager nos aventures au 21e siècle, loin des itinéraires bien documentés que sont les pôles et les 7 sommets, à une époque où (presque) toute la planète a déjà été cartographiée et parcourue.

Un film de Laurent Poliquin.

Projection en version Française sous titrée en Anglais. Jeudi 25 avril 2024, 21H30, sous le Tipi.

Inscriptions : “participant” ou “accompagnant”, quelle est la différence ?

Un appel récent d’une personne venant de s’inscrire nous a mis la puce à l’oreille : l’inscription en tant qu’accompagnant n’est pas forcément évidente à comprendre.

Pour les gens qui sont plutôt visuels, la différence entre les 2 types d’inscriptions est résumée ci-dessous.

En clair, s’inscrivent en « accompagnants » les personnes qui ne souhaitent pas participer aux ateliers. Parmi elles, il y a bien sûr les personnes qui ne pratiquent pas du tout le canoë.
Mais nous savons qu’il y a parfois aussi, des pagayeurs réguliers qui préfèrent profiter du weekend pour seulement parcourir les différentes sections de la Drôme, sans participer à aucun atelier.

Ce choix est tout à fait légitime, mais nous avons remarqué que ceux qui font ce choix sont souvent des clubs dont les membres, souvent bons pagayeurs, pensent qu’ils n’ont pas grand chose à apprendre de plus.

Nous nous permettons d’insister sur le fait que l’une des grandes plus values de l’OCF réside dans la centaine d’ateliers proposés pendant 3 jours. 30% d’entre eux sont dédiés à la technique (pour débutants / intermédiaires ou avancés). Le reste traite de sécurité pour 10% mais aussi de culture canoë au sens très large du terme (60% des ateliers).

Nul autre festival ne proposera autant d’ateliers traitant de gestion de groupe, de bivouac sans trace, de l’art d’allumer un feu sous la pluie ou d’utiliser une bâche, de pêche en canoë, de gestion de l’énergie et d’applications téléphone, de faune et flore de la rivière et bien d’autres thématiques.

Donc, s’inscrire en tant qu’accompagnant, c’est ne pas participer aux ateliers et franchement, vous manquez quelque chose ! N’hésitez pas à nous appeler si vous avez des questions : 06 63 30 17 28.

Je m’inscris : c’est parti !

Un canoë Esquif à gagner !

Nous avons le plaisir d’annoncer que nos fidèles partenaires Canoë Diffusion et Esquif offrent un magnifique “Prospecteur 16” de la marque Esquif d’une valeur de 2 530 €.

Ce modèle légendaire sera offert équipé de sacs de flottaison ainsi que de renforts d’étraves : l’ultime canoë d’eau vive !

Nul doute que le suspense va être une fois de plus insoutenable lors du grand tirage au sort du samedi soir où plus de 8000 € de lots seront offerts aux plus chanceux.

Mille merci à Pierre Orban / Canoë Diffusion et à Jacques Chassé / Esquif pour leur soutien depuis le début de l’aventure Open Canoe Festival.

La nouvelle boutique OCF !

L’Open Canoe Festival a désormais sa boutique en ligne !

On commence en douceur avec 1 seul article pour l’instant : l’indispensable Guide du Canoë en France, écrit par Paul Villecourt, organisateur de l’Open Canoe Festival.

Ce guide rassemble avec finesse les deux cultures du canoë, française et canadienne, afin de renouer avec l’esprit randonnée-nature de ce fantastique sport de plein air.
Premier en son genre, il donne sur une cinquantaine de pages un maximum de clés pour bien aborder ses premières descentes en canoë : technique de pagaie, psychologie, matériel, sécurité, enfants, etc.

Vous trouverez également la description détaillée de 14 des plus belles rivières et de 4 des plus majestueux lacs de France.
Ainsi, il décrit les rivières :
Allier, Loire, Dordogne, Tarn, Hérault, Ardèche, Gardon, Loue, Marais Poitevin, Leyre, Sorgue, Drôme, Chassezac, Ain et les lacs du Bourget, d’Annecy, du Salagou et du Verdon.

Il fournit toutes les adresses des campings au bord de l’eau et celles de loueurs de canoës.

Pour accéder à la boutique : cliquez sur l’image ci-dessous.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’OCF sans jamais oser le demander !

Record du titre le plus long battu ! Tout ça pour vous dire que nous avons créé une nouvelle rubrique FAQ (Frequently Asked Questions), en bon Français : Questions Fréquemment Posées.

Peut-on venir à l’OCF avec un chien ? Les canoës sont ils fournis ? Conditions pour gagner à la grande lotterie ? Doit-on réserver un emplacement de camping ? Comment s’inscrire aux ateliers ? Pourquoi l’OCF s’appelle l’OCF… Vous saurez tout !

Et si vous constatez qu’il n’y a pas la réponse à vos questions : contactez-nous, on complètera la FAQ.

La FAQ, c’est ici !

Zulupack : partenaire officiel de l’OCF 2024

L’Open Canoe Festival est très fier de présenter son nouveau sponsor : Zulupack.

Le fondateur de Zulupack est un aventurier français qui, après avoir fabriqué des sacs pour les grandes enseignes internationales, a souhaité créer ses propres sacs : des sacs étanches et ultra-résistants, parfaitement adaptés à la pratique des sports extrêmes, que ce soit sur terre, dans l’eau ou dans la boue !

Zulupack : les sacs étanches taillés pour l’aventure.
Zulupack propose des sacs qui permettent à leurs utilisateurs de se sentir “free to” : free to ride, free to paddle, free to trek, free to explore, free to travel, free to skate, free to swim…


Ils ont développé une gamme de sacs parfaitement adaptés à l’aventure ici ou ailleurs, avec une attention particulière aux détails pour garantir une performance optimale. Zulupack sait à quel point chaque instant compte lorsqu’on pratique sa passion : leurs sacs permettent aux fans de plein air de vivre pleinement chaque moment.

Une marque synonyme de liberté et d’exploration : Zulupack et l’Open Canoe Festival étaient faits pour se rencontrer !

Toute la gamme Zulupack sera présente sur leur stand exposant à l’Open Canoe Festival.

OCF 2024 : 25 au 28 avril.

L’OCF a 12 ans et toutes ses dents !

Le plus grand Festival européen dédié au canoë de randonnée et à sa culture revient pour une douzième édition. Depuis 2023, pas mal de choses ont changé et l’organisation est désormais bien rodée, jusque dans les moindres détails !

Ce qui ne change pas, c’est l’ambiance, la richesse des ateliers, les meilleurs instructeurs d’Europe, la grande loterie, les bonnes choses à manger, le concert… Il n’y a que la météo que l’on ne garantie pas… et encore on a des pistes !

Ouverture des inscriptions début Janvier 2024. Mais retenez votre weekend : du 25 au 28 avril 2024 !

L’OCF dans le magazine Géo.

L’Open Canoe Festival est super fier d’être mentionné dans le dernier numéro du prestigieux magazine Géo dont le thème est “L’Europe au fil de l’eau”.

Vidéo OCF 2023

Ca c’est l’Open Canoe Festival !

Comment ne pas divorcer lors d’une descente en canoë !

Un peu de psychologie pour ne pas abandonner le canoë après sa première descente… et sauver son couple !

Par Paul Villecourt / www.villecourt.com


En Amérique du Nord, le canoë de randonnée porte souvent le surnom de “divorce boat” ! Vous allez comprendre pourquoi. Quand quelques amis embarquent pour la première fois sur la rivière, la logique pousse naturellement les couples à former les équipages. A priori cela rassure les dames et l’ego des conjoints s’en trouve gonflé puisque les voilà soudain garants de la sécurité du couple sur l’eau. Grossière erreur ! Nous sommes tous égaux devant l’ignorance technique, pourtant, à la première erreur de trajectoire, ou plutôt à la troisième, tous les couples ont le même réflexe. Au début, on embarque dans ce bateau inconnu, le soleil brille, les oiseaux chantent. Monsieur se place à l’arrière du canoë, Madame à l’avant et vogue la galère ! Au bout de 5 secondes, le bateau commence à partir sur le côté. L’homme fort ne se formalise pas et tente de rétablir la trajectoire pour rattraper le coup, généralement en ne comptant que sur ses muscles. Le canoë reprend le cap désiré, 2 secondes, avant de repartir de l’autre côté. Sans ajustement technique, l’équipage pourra ainsi pagayer 30 km, alors que la descente n’en fait que 15. Le premier “pétage de plombs”, quant à lui, ne manquera pas de se produire avant la fin de la première demi-heure.

Bref, l’équipage part en vrille. Ajoutez à cela la fatigue, le vent de face et les coups de soleil, et la descente devient un cauchemar.

Règle numéro 1 : n’embarquez jamais en couple si vous débutez en canoë. Mélangez les équipages car vous aurez plus de retenue et vous serez forcément plus positif avec quelqu’un qui n’est pas votre conjoint dans la vie.

Règle numéro 2 : avant d’embarquer, sachez que si la pratique du canoë n’est pas très difficile, elle exige un minimum de bases techniques qui peuvent s’acquérir en une demi-heure. Prenez le temps de découvrir l’embarcation avant d’entamer la descente.

Règle numéro 3 : le canoë est un sport d’équipe. Personne n’est plus responsable que l’autre en cas de retournement ou de tamponnage de rocher. Le reconnaître dès le départ, c’est installer une ambiance positive dans le canoë. Il faut reconnaître les erreurs commises par l’équipage sans les reporter sur l’autre et surtout chercher à résoudre ensemble les problèmes techniques.

Conclusion : vous aimez le canoë ? Vous tenez à votre couple ? Venez à l’Open Canoe Festival : on vous dira comment ça marche !

Retrouvez cet article et de nombreux autres dans le Guide du Canoë en France, disponible ICI.